Matos

Test des chaussons Rock de Simond

Notre avis sur les chaussons d’escalade Rock de Simond.

Notre avis sur les chaussons Rock de Simond
Note globale
9/10
9/10
  • Confort - 8/10
    8/10
  • Performances - 8/10
    8/10
  • Robustesse - 10/10
    10/10
  • Prix - 10/10
    10/10

Le chausson anti-mode

Alors que dans le monde de l’escalade, la mode est d’avoir des chaussons à 120-150€, deux tailles en dessous la votre, qui défoncent les pieds à tel point qu’on les retire pendant la descente, je vous présente des chaussons à l’exacte opposé de tout ça: les Rock de Simond.

Au premier contact avec le chausson Rock, on ressent un peu d’inconfort, mais ce défaut ce gomme très facilement avec des chaussettes épaisses.
« Quoi !!!! Tu mets des chaussettes pour grimper ? » – « Oui, et alors ? ».

Après laçage, on sent ses pieds bien tenus. Mieux, après 5 ou 6 heures de grimpe, j’ai toujours les chaussons à mes pieds.
« Quoi !!! Tu n’enlèves pas tes chaussons entre chaque voie ? » – « Non, j’y suis bien ».

Alors je vous vois venir:
« Oui, mais tu débutes, dès que tu vas quitter les voies faciles… » et je vous arrête de suite, je passe sans problème le 6c avec les Rocks, et j’ai vu des grimpeurs passer des gros dévers en 7b / 7b+ avec les mêmes chaussons Rocks à 30€.

Dans la salle que je fréquente, un des ouvreurs tape dans le 8 avec des Rock « + », la version évolué du Rock.

Testés depuis deux ans, j’ai fini ma deuxième paire dans les gorges du Verdon cet été et je viens d’acheter la 3ième paire non sans un certain plaisir de prendre la mode du « bling bling » à contre-pied !

Conclusion: Inusable, le Rock me dure une année, avec un rythme de grimpe d’une 20 heures par mois (falaise et salle confondues). Sa robustesse rend son rapport qualité prix imbattable, et son adhérence le place pour moi comme l’un des meilleurs chaussons du marché.
Son seul défaut: il ne ressemble à rien 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *