Matos

Test de l’Ohm d’Edelrid

Notre avis sur la dégaine Ohm d’Edelrid.

Notre avis sur l'Ohm d'Edelrid
Note globale
8/10
8/10
  • Confort - 7/10
    7/10
  • Performances - 10/10
    10/10
  • Robustesse - 9/10
    9/10
  • Prix - 6/10
    6/10

Enfin prendre des vols sans crainte

A la recherche d’une solution pour compenser la différence de poids entre ma femme et moi (45kg madame, 75kg monsieur), nous sommes tombés par hasard sur l’Ohm.

Nous avons alors décidé d’investir en janvier 2019 et après 10 mois d’utilisation, voilà nos conclusions:

Performance / efficacité: En tête, une fois l’appareil installé, Delphine ne me sent presque pas tombé sur un vol, et sur des très gros vols, elle décolle à peine, alors qu’avant elle s’encastrait systématiquement dans la 1er dégaine. L’Ohm remplit sa fonction sans faillir, même après des dizaines de vols. Jamais un raté !

Petit bonus: sur une chute sur la première dégaine (ma spécialité), l’Ohm sèche net, un peu violent me direz-vous, mais aucun retour au sol possible, ce que je trouve très appréciable.

Confort: En tête, dans le cas où on installe la corde dans l’appareil avant de grimper (appareil est alors positionné sur le baudrier, comme une dégaine classique), il ne nous reste plus qu’à clipper l’Ohm sur le premier point, comme on clipperait une dégaine en falaise.
En revanche, la deuxième solution qui consiste à installer l’appareil une fois arrivé au premier point, sans lui insérer la corde à l’avance, se relève être un véritable parcours du combattant et augmente fortement les chances de tomber avant d’avoir pu clipper.
Je vous déconseille fortement cette seconde possibilité.

Une fois installé, on oublie complètement la présence de l’Ohm, même quand on tire vite de la corde pour clipper, et lors des vols (autre que sur la première dégaine), l’appareil ne sèche pas violemment.

Quant à la moulinette, c’est possible, mais vraiment inconfortable tant qu’on a pas passé les deux premières dégaines: la corde prisonnière du premier point, nous gène alors fortement.

Et les dévers ? J’ai eu une très mauvaise expérience où l’appareil s’est placé en position de blocage alors que je tirais la corde pour clipper, nous n’avons pas réussi à le débloquer. Je le déconseille sur les gros dévers où il y a un risque de blocage intempestif de l’Ohm. Sur les dévers plus modeste, ça passe sans souci.

Conclusion: Un appareil qui compense à la perfection notre différence de poids et qui me permet de grimper en tête en toute confiance. Bien qu’un peu cher (100-110€), l’appareil est costaud et a encaissé sans problèmes des dizaines de chutes, y compris en falaise.

Les petit bémols:
– Quelques signes d’usures mineurs après ces 10 mois d’utilisation intensives sont apparus: légère perte de couleur surement liée aux UV et les écritures qui s’effacent un peu.
– La grimpe en moulinette peu pratique avec l’Ohm.
– Les gros dévers où l’appareil bloque parfois de façon intempestive.

1 commentaire
  • Elkami
    Répondre

    Petite astuce qui provient de Camptocamp: lors d’une utilisation en moulinette, pour éviter d’être gêné par la corde tenue par l’assureur, et lorsque c’est possible, décaler l’assureur sur la voie d’à coté, le temps que les 2-3 premières dégaines soient passées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *